Langues régionales : les députés PS réagissent aux propos de Marc Le Fur

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

carte des langues régionalesNous avons pris connaissance avec une certaine stupeur du communiqué de Marc Le Fur, député des Côtes-d’Armor, concernant le vote négatif, en première lecture, des élus bretons du groupe socialiste de l’Assemblée nationale sur la réforme des institutions. Ne nous accuse-t-il pas en l’espèce de prendre le risque de « faire capoter » la possible inscription des langues régionales dans la Constitution ?

Puisqu’il avoue ne plus rien y comprendre, nous souhaiterions lui apporter les éclaircissements suivants. Nous ne nous sommes pas prononcés contre un texte sur les langues régionales, mais contre un projet de loi constitutionnelle qui, redéfinissant l’équilibre traditionnel entre les pouvoirs exécutif et législatif, ne nous paraît pas offrir en l’état les garanties d’une véritable démocratisation de notre vie politique. Ce vote, de surcroît, ne préjuge en rien de celui qui sera le nôtre devant le Congrès le 21 juillet prochain, tant nous sommes déterminés, sur cet important dossier des institutions, à parvenir, dans la mesure du possible, à un accord qui transcende les habituels clivages politiques.

N’instrumentalisons donc pas les langues régionales – auxquelles nous sommes aussi attachés que Marc Le Fur – à des fins de basse tactique politicienne. Elles méritent mieux que cela et n’ont vraiment rien à gagner à des tentatives de récupération au profit d’un camp, voire d’un député mû par d’inavouables arrière-pensées électoralistes…

Quimper, le 04 juin 2008

- Jean-Jacques Urvoas, Député du Finistère
- Patricia Adam, Députée du Finistère
- Corinne Erhel, Députée des Côtes d’Armor
- Jean Gaubert, Député des Côtes d’Armor
- Marylise Lebranchu, Députée du Finistère
- Annick Le Loch, Députée du Finistère
- Jean-René Marsac, Député d’Ile-et-Vilaine
- Marie-Renée Oget, Députée des Côtes d’Armor
- Françoise Olivier-Coupeau, Députée du Morbihan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article