Compte rendu de la réunion de la commission de la défense nationale et des forces armées du 9 juillet 2008 (suite)...

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

Audition des représentants des syndicats des personnels civils de défense sur la réorganisation du ministère de la défense


Mme Françoise Olivier-Coupeau
s’est insurgée devant le mépris manifesté par le gouvernement à l’endroit de la représentation nationale et des personnels concernés par les restructurations. Par ailleurs, certaines décisions sont prises sans que toutes les informations nécessaires aient été recueillies.

Elle a ainsi évoqué le cas du Centre d’Essais de Lancement de Missiles (CELM), qu’il était prévu de délocaliser de Gavres à Biscarosse sans que son inscription dans un périmètre « Natura 2000 » ait été prise en compte alors que le coût de l’opération s’élèverait à 18 millions d’euros.
Ainsi, il est aujourd’hui prévu que ce site soit repris par la marine nationale alors même que celle-ci ne dispose pas de la certification ISO lui permettant de satisfaire aux règles applicables dans ces zones.
 Il y a donc bien un problème de méthode, qui se caractérise notamment par un manque d’écoute et de consultation en amont et risque de se traduire par des décisions erronées qu’il conviendra ensuite de reconsidérer.

 Le processus à l’œuvre est le même que pour la carte judiciaire, avec tous les problèmes que l’on a pu constater a posteriori

Publié dans Défense nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article