Lettre des députés socialistes membres de la commission de la Défense à l'Assemblée au Ministre de la Défense à propos de la RGPP.

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

Monsieur le ministre,


Les députés du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche membres de la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale souhaitent attirer votre attention sur les réserves et interrogations que suscite le processus de révision générale des politiques publiques, actuellement mené au sein du ministère de la défense.

 

Si le principe d’une réorganisation de l’outil de défense, rendue nécessaire, notamment en raison de la situation financière léguée par votre prédécesseur, peut s’admettre, nous contestons la méthode employée.

 

Les annonces seront faites au pire moment de l’année : celui où les militaires et leur famille, les agents civils du ministère de la défense et les élus de la Nation ne seront pas disponibles pour le débat. Ce fâcheux hasard ne manquera pas d’être fort mal ressenti, eu égard à l’importance des enjeux. Une telle façon de faire serait indigne.

 

Mais les remarques sur la date ne sont qu’une partie des insatisfactions que nous souhaitons exprimer.

 

Il semble bien que la mission a travaillé dans une seule optique : la diminution des effectifs du ministère de la défense. Cet objectif quantitatif n’était assorti d’aucune réelle vision organisationnelle. Il était encore moins fondé sur une approche capacitaire.
 La preuve en est que la mission a travaillé en même temps que la commission du livre blanc et non à sa suite.

Nous déplorons l’inversion des logiques qui a conduit à contingenter la stratégie aux moyens ; qui a imposé à la commission du livre blanc de passer sous les fourches caudines de la mission RGPP. Cette méthode n’était pas la bonne.

Lire la suite... 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article