Le projet de loi HADOPI repoussé...

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

 Le projet de loi HADOPI vient d'être repoussé à l'assemblée nationale par 21 voix contre 15. Je faisais partie des opposants à ce projet de loi favorisant la répression des internautes, techniquement déjà obsolète, dommageable pour la vie privée et qui ne répondra pas aux besoins de la création culturelle. Certains pays qui avaient adopté une législation de ce type l'ont abandonnée ou ne peuvent l'appliquer comme aux états-unis.
Ce rejet constitue une victoire pour les socialistes qui préconisent des solutions alternatives équilibrées   .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir Madame la députée.Très satisfait de l'annulation de cette loi Hadopi que je trouvais complètement aberrante et injuste envers les internautes.Je tiens personnellement à vous féliciterd'avoir réussi par vôtre acharnement et vôtre vote contre, d'avoir contribué au retrait pur et simple de cette loi.Loi qui était injuste et inapliquable envers les internautes.Car télécharger des films ou des musiques, n'est pas très grave en soi si l'on en fait pas commerce.Pourquoi ne pas se servir, si les sites de téléchargements existent en toute impunité.J'aurais souhaité la même réussite concernant l'abolition du décret du 5 décembre en faveur du 19/03/1962 jour officialisé par le référendum du 08 Avril 1962 désiré par le Général De Gauleet approuvé par 91%7 des Français,  date officielle du cessez-le-feu dont vous avez défendu avec respect et pugnacité dans la nuit du 5 au 6 Novembre 2008 en l'hémicycle de l'assemblée Nationale suivi par d'autres députés de toute tendance.Je vous renouvelle mes remerciements dans un profond respect et une très grande admiration pour tout le travail que vous effectuée et l'intérêt que vous portez envers vos concitoyens.Veuillez croire Madame la Députée en ma plus profonde reconnaissance.Marcel Dijon
Répondre
C
Madame le Député,Je tiens à vous remercier au nom des internautes français pour votre investissement personnel dans le rejet de cette loi. Je me réjouis de voir aujourd'hui qu'une opposition franche est encore possible dans notre pays. Comme beaucoup d'internautes, je soutiens l'initiative d'une licence globale ("la contribution créative") qui, à l'inverse de la loi HADOPI totalement répressive, permettrait aux artistes d'être correctement rémunéré et non seulement hissés par les lobbys comme des victimes. Il est maintenant important dans les semaines et les mois qui arrivent de maintenir voire solidifier cette opposition en fédérant d'autres collègues socialistes. Aujourd'hui, la majorité a perdu une manche...mais n'a pas perdu la guerre !  Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et vous prie de recevoir l'expression de mes salutations distinguées. Cyril Pradel
Répondre