L’indignation sélective des députés UMP

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

Une attaque en règle contre la Halde chargée de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité est en train d’être menée par la majorité UMP.

Les députés UMP font preuve en la matière d’une indignation bien sélective : attaque sur le manque de transparence de la rémunération des membres de cette autorité alors que celle-ci est publiée au journal officiel et constat d’une baisse des réclamations alors que la Halde n’a jamais été autant saisie (7 180 réclamations au 31 août 2009 contre 8 705 pour l’ensemble de l’année 2008) ni n’a adopté autant de délibérations (+ 111 % par rapport à l’année dernière). 

Il faut rappeler que la France
ne consacre que 18 centimes d’euros par habitant pour la lutte contre les discriminations contre 0,86 euros pour la Belgique et 1,27 € pour le Royaume Uni.

Quant à la dénonciation d’un loyer trop élevé, les députés UMP pourraient également se pencher sur celui du Ministère de l’immigration qui explose de 46% en 2010. Bref, les arguments avancés sont tout autant erronés que de mauvaise foi.

Déjà l’année dernière, les députés SRC avaient dénoncé la coupe budgétaire suite à un amendement UMP subie par la Halde avec d’autres autorités administratives indépendantes chargées de la protection des droits et libertés de tous les citoyens (CNIL, CNDH, CNDS, etc..).
Restreindre leur budget, c’est tenter de les réduire au
silence.

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article