Ma question au gouvernement posée dans l'hémicycle à Madame Christine Albanel, Ministre de la Culture

Publié le par francoise Olivier-Coupeau


Madame la Ministre,


La rédaction de l'AFP vient de faire l'objet d'une mise en cause par l'un des porte-parole de l'UMP, qui visait la manière dont cette agence de presse traite l'information et attaquait par là-même l'impartialité des journalistes.

 

La direction de l'UMP a renchéri en niant à l'AFP le pouvoir de juger de l'opportunité de diffuser tel ou tel communiqué qu'elle reçoit.

 

Vous-même avez proposé un service dédié aux communiqués, où ceux-ci seraient diffusés de manière brute, comme sur un blog.

 

Ces déclarations successives font suite à un propos du Président de la République qui, après avoir utilisé les médias, critique aujourd'hui leur liberté, à l'heure où palit son image. Après les juges et les avocats, le Président s'attaque maintenant à une autre contre-pouvoir, la presse.

 

Madame la Ministre, l'inquiétude des Français, fondamentalement attachés à la liberté de la presse est grande.

 

Quelles garanties le gouvernement le Président entendent-ils apporter pour assurer la liberté de l'AFP des journalistes et de la presse ?

Françoise OLIVIER-COUPEAU

Députée du Morbihan

Voir la vidéo de mon intervention dans l'hémicycle: