OGM : un débat passionnel

Publié le par francoise Olivier-Coupeau

 

Nous venons, cette nuit (3 avril 2008), de remporter une victoire sur les députés UMP pro-OGM, en votant l'amendement 252 à l'alinéa 2 de l'article 1 du projet de loi.

Celui-ci prévoit que la mise en culture, la commercialisation et l'utilisation des OGM ne peuvent se faire que dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales.

 

Le débat sur les OGM est passionné, parfois houleux, les députés de gauche se battent pied à pied pour éviter que l'irréversible soit commis. Le texte sera soumis à scrutin public (c'est à dire vote électronique qui enregistre nominativement le vote de chaque député) mardi prochain.

 

Ce débat me permet de rappeler les principes qui nous ont toujours guidés :

-         Les socialistes ont toujours plaidé pour le progrès au bénéfice de tous

-         Les socialistes ont toujours été favorables à la recherche et à l’innovation.

-         Les socialistes militent pour le développement durable d’agricultures diversifiées attachées aux territoires, performantes, innovantes.


Pour en savoir plus : Dossier OGM

      Forum : les OGM en débat



Utilisation des OGM
Etes-vous favorable à l'utilisation des OGM?
Oui
Pas du tout
De façon limitée
Sans opinion

Résultats

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Si je ne suis pas contre la recherche dans des lieux confinés, je suis totalement contre la culture de plantes OGM en plein champ tant qu'il y a un risque de dissémination, je suis également pour un affichage en grand de la présence d'OGM, même à l'état de trace, sur tous les produits en ventes.
Répondre
G
Bonjour,

Je tombe sur votre article alors que je comptais justement vous interpeller sur ce dossier.

Votre article est assez ambiguë: "nous venons cette nuit de remporter une victoire sur les députés UMP anti-OGM". Dois-je comprendre que vous êtes pour?

Quand à cet article stipulant que "la mise en culture, la commercialisation et l'utilisation des OGM ne peuvent se faire que dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales", de qui se moque-t-on?

Les OGM sont totalitaires dans le sens où il n'est pas possible de choisir à partir du moment où une parcelle a fait le choix des OGM! Se battre pour une agriculture diversifié suppose que les OGM soit abandonnés en plein champ.

je ne vais pas épiloguer et j'imagine que vous suivez la ligne que tient la gauche plurielle au Conseil Régional de Bretagne s'agissant des OGM!

Bref, je compte sur votre vote pour bannir les OGM qui ne sont aucunement un "progrès"! Cette utilisation du vivant est uniquement la preuve que l'Homme reste persuadé qu'il a la capacité de maîtriser la Nature!

Kalon vat.

Gael Briand
Responsable de la fédération UDB du Morbihan (lorientais).
Répondre